Brest Metropôle

Un petit jardin dans ma maison

Présentation

Le choix d’un parcellaire « en lanières » limite le linéaire de voirie nécessaire. L’étroitesse des parcelles est compensée par la longueur de celle-ci qui permet le développement de séquences variées ainsi qu’une perspective profonde sans vis à vis. Les maisons mitoyennes sont déclinées à l’envie, à partir d’une typologie simple : corps principal-patio-annexe. Elles sont séparées et reliées les unes aux autres par des jardins d’hiver, espace adaptable à la recherche d’intimité comme au besoin d’ouverture sur l’extérieur ; sa polyvalence garantit l’intérêt d’usage et d’appropriation.

Restez informé sur les questions d’habitats !

Saisissez votre email pour recevoir nos actualités

Avec le soutien financier de